24.9.05

le sauna et autre moeurs finlandais...

Mes chers tous. On en apprend tous les jours.
En vrac, j'ai en tête plein de petits trucs à vous raconter. Je vais pas tout mettre dans ce poste, mais j'y reviendrai.
Alors d'abord, donc, le Sauna.
Le sauna est une toute petite piece (plus ou moins) joliment decoré en bois (toujours) dans laquelle vous rentrez de temps en temps pour vous faire suer par tous les pores. Le principe est inverse à celui du hammam. La piece est chauffée à bloc mais l'air reste SEC. La température peut monter très haut (certains finlandais, bourrés peut-être) supporte le 100°C. Bon alors moi j'avais pas de thermometre avec moi, mais ça a bien du taper au dessus des 60°, voire 70°. La sensation est etrange. Ben ca brule, c'est un tout petit peu oppressant au debut, mais apres on se detend et on peu y rester un long moment. Preuve: Moi j'avais reservé le sauna pour 1h, j'y suis resté 1h40. J'avais oublié ma montre (quelle montre d'ailleurs, j'en ai pas de montre). Heureusement il n'y avait personne apres moi. Bref, l'alternance sauna très chaud/douche froide est tres agréable. Je suis convaincu que ca va etre mieux les fois suivantes.... Alors 2-3 remarques sur tout ca: ben le sauna tout seul, tu te fais un peu chier quand meme. Mais bon quand Sev sera là, je suis sur que ca ira mieux ;-). Et pis aussi: jeter de l'eau sur les pierres ca augmente la temperature, hachement beaucoup. C'est sensé augmenté l'humidité dans l'air. Et à travers cette augmentation de l'humidité, ben ca augmente la température ressentie.... Incroyable. 3: Il parait que les vrais finlandais se plonge dans un trou dans un lac gelé en sortant de leur sauna. Euh alors la moi je dis, oui, mais alors pas tout suite... OK ? Non parce que j'ai essaye de tourner le robinet de la douche vers "froid" et je me suis arreté avant que le robinet s'arrête lui-même... Non mais.

Allez, je vais pas vous parler que de sauna, Vous aurez qu'à venir essayer (d'ailleurs tous ceux qui viendront nous rendre visite auront droit à leur heure de sauna chez nous. sisi....)

Donc un autre truc d'ici c'est l'acool. Alors l'alcool (sauf la biere) ça s'achete dans des magasins d'états (ils sont malins) et c'est évidemment super taxé (ben voui). Mais le plus triste c'est l'alcoolisme. En France, vous avez tous l'habitude de voir des "poivreaux" dans les rues. Mais la plupart du temps (100% des cas en fait non), il est tout de suite évident que ces mecs sont des sans-abris. Cette corrélation n'existe pas ici. Tout d'abord parce que tous les hivers, la finlande se sépare d'une partie de ses sans-abris ;-). Et pis surtout parce que l'alcoolisme voyant n'est pas resrvé à une classe particulière de la société. Le matin à 10, vous voyez des mecs par ailleurs semblant s'en sortir dans leur vie, complètement fait (mais vraiment com-plè-te-ment). Autre truc, aussi. Mais ça, ceux qui sont déjà allé en Angleterre ne seront pas surpris: les nanas boivent également comme des trous. C'est pas d'une élégance extrême mais enfin bon... Font c'qui peuvent hein.

Allez, pour finir, une petite anécdote (merci Seb): Certaines personnes en Finlande (parlementaires, officiels, ...) veulent interdire la vente de liquide lave-vitre (pour voiture) dans les supermachés.... Vous savez pourquoi??? Ben simplement parce que les cas les plus graves se bourrent la gueule avec ça..... yerk!

Allez, demain vous aurez droit à quelque chose pour vous remonter le moral par rapport à la finlande. Je vais encore aller me ballader (profiter des couleurs incroyables de forets et de la température étonemment douce poru la saison). Je vous montrerai les photos bientot.

Bises à tous.
lio

2 Comments:

At 01 octobre, 2005 11:13, Anonymous miche said...

Selon le SAVOIR-VIVRE INTERNATIONAL qui date de 1950! Il est dit concernant la Finlande.
Un voyageur dont la relation est demeurée presque aussi célèbre en Finlande que celle de l'Anglais exclusivement impressionné par une femme ro usse à Calais, fut stupéfait, comme il parcourait la campagne finnoise en plein hiver, de voir un homme nu comme un ver traverser la route enneigée sans se presser pour rejoindre sa ferme. Il en déduisit que la plus grande misère régnait dans le pays et que les paysans n'avaient rien à se mettre. S'il était resté plus longtemps en Finlande il n'aurait pas tardé à apprendre que son nudiste - qui n'en était d'ailleurs pas un- venait de passer l'un des moments les plus délicieux de sa vie: il sortait de son " sauna" pour rentrer chez lui. /
/

/Importance du " sauna ".- /Le "sauna", le bain de vapeur
finlandais, est une des baszs les plus solides de la vie dans ce
pays. Tous les citoyens, du moindre paysan jusqu' au Président de la
République, possèdent leur " sauna " (collectif ou privé) où l'eau
jetée sur une pierre brûlante provoque en s'évaporant un épais nuage
de vapeur. Ils possèdent même leur "jour de sauna", auxquels vous
serez prié comme à un thé ou un café...
Dans cette nation aux moeurs sévères et au caractère empreint de
dureté, il vous faudra donc souvent, à peine entré dans une maison,
vous déshabiller et pénétrer dans la salle bénie du "sauna"; là,
dans une chaleur qui dépasse souvent 40 degrés, vos hôtes
connaissent la plus extraordinaire détente. Installez-vous comme
eux sur les gradins de bois qui entourent la pierre bûlante. Ne vous
étonnez pas si des femmes aussi nues que vous prennent place à vos
cotés: c'est la coutume. Ne parlez pas trop car il est de bon ton,
un jour de sauna, de goùter l'euphorie du moment dans le silence et
le calme. De temps en tzmps, sans doute, vous entendrez tomber dans
la vapeur un parole, une remarque, une phrase _mais dites-vous qu'il
s'agit de questions extrèmement importantes que l'on ne saurait
trancher que dans l'atmosphère propice du sauna. Ne vous étonnez pas
non plus si vous voyez vos hôtes, devenus rouges comme des
écrevisses, se fustiger l'un l'autre avec des jeunes branches de
bouleau. Ils trouvent cette pratique des plus saines. Vous en verrez
même certains, au sortir du sauna, en plein campagne, se rouler dans
la neige, passant d'une température de 40° à -30°....
/Un pays à part./ - Il serait dangereux de déduire du fait
que vous voyez hommes et femmes se côtoyer tout nus dans le sauna,
que vous vous trouvez dans un pays de moeurs faciles où l'on peut
tout se permettre. Au contraire, l'un des spectacles qui choque le
plus les Finlandais lorsqu'ils viennent dans les pays latins c'est
la fréquence des effusions publiques: en Finlande on ne s'embrasse
jamais dans la rue ou au spectacle. Le visiteur devra toujours se
rappeler qu'il vit dans un pays où les rigueurs du climat, la
pratique acharnée du sport et l'habitude des guerres (37 en 1000 ans
) contribuent à donner aux relations sentimentales un aspect
extérieur plutôt sévère.
Il devra se souvenir aussi en toutes circonstances qu'il ne
se trouve pas " dans les pays scandinaves ". La Finlande ce n'est ni
la Suède, ni le Danemark, ni la Norvège.. C'est un pays " à part "
que vous ne devez pas mettre dans le même sac que ses voisins. Cela
ne veut pas dir, d'ailleurs, qu'il n'y ait aucune affinité entre les
pays scandinaves et la Finlande, mais ethniquement , les Finlandais
sont aussi différents des Danois que les Espagnols des Portuguais.
Quant à leurs sympathies pour les voisins, vous pouvez les classer
dans cet ordre: 1.- Norvégiens; 2.- anois; 3.- Suédois. Nul
n'oublie, bien sûr, la générosité si chaleureusement manifestée par
la Suède pendant la guerre aux enfants finlandais qu'elle
receuillit, hébergea et dorlota - mais cet accueil si bienveillant a
eu, lui-même, des conséquences dramatiques ( plus d'un enfant gâté
en Suède a déjà éprouvé des difficultés, voire de la répugnance, à
s'accoutumer aux conditions plus rudes de la vie finnoise).
Pays " à part " ethniquement et socialement. Pays à part
aussi politiquement. Ce n'est pas parce que l'U.R.S.S. a imposé
un traité à la Finlande que vous devez considérer les Finlandais
comme placés aujourd'hui " derrière le rideau de fer " ( le livre
date de 1950 je le rappelle): ils sont politiquement indépendants,et
ils ont mis le même courage à satisfaire aux conditions draconiennes
de leur traité de paix avec l'U.R.S.S. qu'ils en avaient déployé
pour combattre l'ennemi. D'une façon générale ne parlez jamais des
Russes; il y a neuf chances sur dix que votre interlocuteur ait
perdu son mari ou son père dans une guerre contre eux.

 
At 17 novembre, 2005 20:00, Anonymous a spook in clermont ferrand said...

on dit ici que les Clermontois ont la facade dure aussi... (pas dans la meme league bien sur) malheureusement on n'a pas de sauna pour se soigner!

 

Enregistrer un commentaire

<< Home